Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

N1M : Nice montre les muscles par Davy Bodiguel

Poule 3
Semur confirme son début de saison idyllique : 4ème victoire d’affilée obtenue à domicile aux dépens d’Aix-en-Savoie. Le visiteur Savoyard, Sébastien Reboah en tête (5 buts), résiste jusqu’au retour des vestiaires (19-18, 38’). Quelques exclusions temporaires pénalisent Aix au beau milieu de la seconde période… et Semur en profite largement sous la forme d’un 8-3 rédhibitoire. Forcing payant avec en prime l’efficacité de sa recrue Grigory Blagonadezhdin (7 buts), Semur réalise une fin de match remarquable pour accentuer l’écart à huit buts. Leadership conforté en compagnie de Strasbourg.

Dans un derby Alsacien des extrêmes, Strasbourg a logiquement pris la mesure du FC Mulhouse. Des débuts sur les chapeaux de roue (5-10, 12’), le visiteur Bas-Rhinois peut très vite compter sur la main ferme de Sébastien Le Goff pour prendre le large avant la pause. +6 au repos, les Strasbourgeois restent attentifs et prolifiques en attaque durant toute la seconde période : le capitaine Joffrey Bonnemberger (11 buts) donne lui l’impulsion… En face, Arthur Muller (10 buts) et les Mulhousiens terminent à dix buts derrière et doivent hélas constater l’implacable supériorité du co-leader.

En panne de réussite sur ses dernières sorties, Belfort a tenu à rectifier clairement les choses au Phare face à la réserve de Chambéry. Dans ce classique de N1, l’arrière-garde Savoyarde ne tient que douze minutes… avant de plier sous le poids de l’expérience et de la détermination Belfortaine (22-12, 30’). Une efficacité offensive retrouvée symbolisée par la production personnelle d’Ognjen Jokic (11 buts). Fort de cet avantage conséquent, Belfort gère la seconde période sans sourciller, tout juste permet-elle aux jeunes Chambériens tels que Clément Damiani (7 buts) de réduire sensiblement l’écart.

Malheureux depuis le début de l’exercice, Sarrebourg a enfin signé sa première victoire : trois points obtenus à domicile face à Epinal. Solidité défensive de plus en plus consistante, Nemanja Marjanovic et sa défense font un début de match exemplaire (11-3, 18’), gage d’un succès en devenir. Six buts seulement encaissés en première période, Sarrebourg voit Rachid Dahmane (5 buts) revenir plus fort en seconde période (17-15, 46’). Mais le collectif Mosellan, Arnaud Ruinet en tête, repartent à l’assaut dans le money-time pour enregistrer au final une victoire aussi importante que réconfortante.

N1M : Nice montre les muscles par Davy Bodiguel

Pour lire la suite de l'article de Davy sur Handzone, cliquez sur le lien ci-dessous

Commenter cet article