Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par fean73

les-moins-de-18.gif

plaquette---18-pour-St-MALO-4---5-juin-2011---bulles.jpg                                            

Les moins de 18 ( France ) du CHAMBERY SAVOIE HANDBALL se déplacent ce samedi 4 juin à Saint-Malo pour jouer la demi-finale des championnat de France contre Ivry à 19 heures, il va se jouer avant eux la première demi-finale entre Montpellier et Paris, une belle aventure que va vivre le collectif de Florian Botti fabien Vuillard et Pierre Chalmandrier, la grande épopée qui était le titre du dernier article du Dauphiné Libéré, il est fort à parier que les moins de 18 du CSH sont envieux de jouer la finale avec beaucoup de conviction et de sérieux.

Affiche---18-demie-finale-CHAMBERY-IVRY-04-mai-2011.jpg

Saint-Malo est un port de mer situé sur la Manche, à l'embouchure de l'estuaire de la Rance. Ce bras de mer qui se transforme en rivière est délimité par l'usine marémotrice du barrage de la Rance côté mer et par la ville de Dinan côté terre (à 18 km à vol d'oiseau de là).

L'accès au port de Saint-Malo est protégé par de nombreux récifs et brisants immergés à marée haute, par des tombolos sous-marins (visibles aux marées basses de vives eaux), par des îles ou îlots dont beaucoup furent fortifiés aux XVIIe et XVIIIe siècles (Cézembre, Fort Harbour, le fort de la Conchée, le Grand Bé et le Petit Bé, l'île du Fort National).

Saint-Malo fut un monticule rocheux situé entre au sud la pointe du naye (ou du nez ou des noyés...) et les prairies de Cézembre puis devint une presqu'île après le raz de marée de 709 et fut entourée de remparts construits et reconstruits du XIIe au XIXe siècles, auxquels les architectes Vauban et Siméon de Garangeau adjoignirent les fortifications insulaires. Une spécificité des remparts de Saint-Malo est qu'ils sont posés sur le rocher qui supporte la ville et ne tiennent que par le poids des pierres empilées.

Saint-Malo gouverne le Clos-Poulet (nom issu dit-on de « Pou-Alet », du latin Pagus Aleti, « le pays d'Alet », mais il est plus probable que le nom soit issu de Plou/Ploua-Alet : « paroisse d'Alet » en breton) qui est délimité par la Rance, la Manche et la dépression de Châteauneuf. La ville fait face à Dinard. Cancale conclut à l'est la côte du Clos-Poulet, composant une partie de la Côte d'Émeraude.

Aujourd'hui, la commune inclut aussi les anciennes communes de Saint-Servan et de Paramé avec lesquelles elle a fusionné en 1967

stmalo1StMalo.jpgFESAVSTMA.gif

Commenter cet article