Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

LSL Exploit de Saran qui arrache son maintien en Division 1 / La République du centre
Hier, le Petit Poucet s’est imposé avec autorité en Savoie et a condamné Créteil à la relégation.                                                                                                                           Dans l’euphorie générale«Je suis heureux pour tout le club. C'est ce que je viens de dire aux garçons dans le vestiaire. » C'est perché, très haut sur un nuage, avec une voix euphorique, que Fabien Courtial, le coach du Saran HB, a vibré, hier soir, au maintien de ses hommes en Lidl Starligue (D1), grâce à un succès à Chambéry, 28-26. Et ce, alors que Créteil s'imposait devant Cesson-Rennes, 28-27. Trop juste pour les Cristoliens !                                                                                                                                  Une heure plus tôt, le Saran Loiret Handball était entré dans la partie, sans surprise, avec l'option du jeu à sept, en supériorité numérique en attaque, arc-bouté sur une défense très haute, positionnée en 3-3, avec Ibou Diaw en pointe.

« Ce maintien,
on ne l'a pas volé ! »

Un dispositif qui offrait au Petit Poucet, très tôt, une première balle de break transformée par Tomi Vozab, 3-1 (6 e). Un doublé, signé Anic et Drouhin, portait l'avance saranaise à 5-2, dans un début de rencontre où les Chambériens ne parvenaient pas à hausser le rythme. Idéal pour les hommes de Fabien Courtial qui portaient leur avance à 7-3, grâce à un nouvel assaut d'Anic (11 e), ce qui obligeait les Savoyards à poser un premier temps mort.

Deux pertes de balle puis un échec de Lamazaa-Parry, couplé à une réalisation de Feurtrier, permettaient aux locaux de rester dans la partie par le biais d'un 3-0, série en cours, 9-6 (16 e).

 

Acquevillo sorti pour deux minutes, Saran, avec Kollé entré en jeu, connaissait un premier temps faible, 9-7, et balle de -1 pour Chambéry, 9-8 (20 e). À force de gâcher des munitions, Saran se voyait reprendre au score, 10-10 (23 e), d'autant que Yann Genty, dans les cages adverses, était soudain monté en puissance… Chambéry se procurait, dans la foulée, une balle de +2. Ratée ! 13-13 à la pause.

Saran avec, toujours, sa défense en 3-3, grattait des ballons à la reprise, 15-13 puis 16-14 (34 e) et 17-15 grâce à Matthieu Drouhin. Rien de décisif, puis les Savoyards recollaient au score, 17-17. Saran, à la peine en défense sur le côté gauche, s'accrochait plus que jamais à 18 minutes du terme de la partie, à la suite d'un assaut de Bordier, 21-19. Le dernier quart d'heure devenait alors irrespirable, 23-20, 24-21 (48 e), 26-24 (54 e), avant la délivrance tant attendue. « Ce maintien, on ne l'a pas volé. Je pense que cela va être la fête toute la nuit. On n'est pas rentré », faisait savoir, hilare, Yann Gheysen, capitaine des Bleus. Bleus rois !

LSL Exploit de Saran qui arrache son maintien en Division 1 / La République du centre

Photos : Jean Pierre RIBOLI

Commenter cet article