Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

Prénationale avant le derby Alexandre LICINI le coach de CHAMBERY3 s'exprime.

Bonjour Alexandre explique nous, à quel âge tu as commencé le hand ? et où ?

J'ai commencé le hand à 9 ans (en 1994) à Montargis.
Après une initiation avec l'école, l'éducateur m'a proposé d'essayer en club.
J'avais déjà quelques copains qui jouaient.
Depuis, je n'ai plus arrêté !
 
 En quelle année tu as joué à Chambéry ? et depuis combien de temps tu joues en pré nationale ?
Je suis arrivé à Chambéry en 2004 pour les études.
Et j'ai intégré le club en 2005 avec l'équipe 3, qui était déjà en pré-nationale.
 

Explique nous ce qui caractérise cette équipe, ses points forts et ses points faibles.

En 2005, j'ai intégré plus qu'une équipe. C'était une bande de copain qui se réunissait toujours après les entraînements et après les matchs. Même les weekends nous n'avions pas de match, tout était prétexte pour se retrouver.
Dans la durée, pas mal de monde est parti, et il a fallut reconstruire l'équipe avec de nouvelles têtes. Depuis 2/3 ans, on a intégré beaucoup de nouveaux joueurs, en essayant, au maximum de garder cet état d'esprit et cette envie de s'amuser ensemble, même en dehors du handball. L'objectif pour nous, les aînés, c'est de faire progresser les plus jeunes pour qu'ils prennent le relais petit à petit.
Ce qui est dur à Chambéry, c'est que les jeunes espèrent toujours faire "carrière", et partent après la catégorie -18 si ils ne sont pas pris avec l'équipe 2, pour essayer de trouver du temps de jeu en National. Quelques fois, on les retrouve 1 ou 2 ans plus tard contre nous, en pré-national !
Les points forts de notre équipe c'est assurément le bon état d'esprit, le collectif.
Les points faibles, c'est notre irrégularité et parfois notre manque de gnaque, de mordant.
Et puis surtout, cette équipe aurait beaucoup de mal à exister sans son "manager général", Patrick Perotto. Il s'occupe de tout : l'organisation, la relation avec le club, l'intendance, la sélection des joueurs, le coaching,...
Et ça c'est indéniablement un plus, puisque on ne se préoccupe que du terrain.
 
Quel regard tu portes sur cette saison 2016 – 2017 ? avec ton équipe.
Etant donné que nous ne pouvons pas monter de catégorie, notre objectif est le maintient en pré-national.
Malgré encore quelques modifications d'effectif, pour nous, cette saison se déroule de façon idéale, puisque nous avons pris un maximum de point sur cette première partie, alors qu'on pensait jouer le milieu de tableau.
Maintenant, on espère embêter les premiers jusqu'à la fin et finir le plus haut possible (2ème puisque le 1er s'est échappé).
 
Raconte nous le challenge des PACKS, nous sommes curieux de savoir. !
C'est surtout une blague entre nous, en plus des amendes de notre caisse noire !
En fait, dès que quelqu'un se fait un peu remarqué, sur ou en dehors du terrain, il paye l'apéro aux autres après un entrainement.
D'ailleurs, si l'article est lu par quelqu'un de l'équipe, il y a de grande chance que ça me tombe dessus... 
 
Le derby CHAMBERY ASSAU a-t-il une saveur ou un parfum particulier ?
 
Effectivement, entre clubs savoyards (Albertville et Aix), il y a toujours une petite rivalité, depuis les catégories de jeune, mais ça reste positif. Les joueurs se connaissent à force de jouer les uns contre les autres.
On a l'habitude. Tous les weekend, les équipes que nous rencontrons veulent battre Chambéry, parce que c'est Chambéry.
Même à notre niveau amateur, alors que nous n'avons pas d'autres objectifs que le maintient, et que nous ne sommes pas payés, comme cela se fait dans certains clubs.
Mais ça ajoute un peu de motivation et de l'ambiance, surtout quand on joue à l'extérieur !
En quelques mots mots que penses-tu du club Savoyard comment le voyez-vous ensemble avec CHAMBERY3, ce club qui est envié dans toute la région.
 
Ce qui me plait le plus dans ce club, c'est l'engagement et la solidarité des bénévoles pour faire marcher l'association.
Tout est aspiré par les pros, ce qui est normal, quand on a une équipe dans l'élite.
Mais cette équipe pro ne pourrait pas être là sans l'association et les bénévoles !
Et de voir l'engagement sans faille et illimité de certain impose le respect.
D'ailleurs, on a tous une énorme pensé pour Nadine Claret qui faisait partie de ceux-là, et qui va laisser un vide au club.
 
Merci beaucoup Alexandre, bonne chance à vous tous pour ce samedi 6 mai
Propos recueillis par JP Riboli
 
 Venez nombreux ce samedi 6 mai 20 heures à Jean Jaurès, encourager CHAMBERY3 cette rencontre sera dédiée à Nadine Claret.
Photos archive : JP Riboli
Photos archive : JP Riboli
Photos archive : JP Riboli
Photos archive : JP Riboli

Photos archive : JP Riboli

Commenter cet article