Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

LSL: Des dégâts chez les gros... la palme revient à Cesson résumé de la 4e journée par Yves Michel sur Handzone

Cesson n'avait pas envie de croupir en queue de classement et c'est St Raphaël, 2ème la saison écoulée qui a fait les frais de la révolte bretonne. Tout comme Nantes et Toulouse qui ont concédé le nul face à Ivry et Saran. Créteil a dominé Chambéry, Montpellier a surclassé Aix et Sélestat attend le départ des cigognes pour décoller. Ce jeudi soir, Paris a l'occasion de prendre seul la tête de la Lidl Star Ligue.  

par Yves MICHEL (avec tous les correspondants de Handzone)

Cette 4ème journée est surtout marquée par la révolte des mal classés ou plutôt de ceux qui compensent leur manque de moyens par un peu plus de solidarité. Car ce mercredi, excepté Montpellier qui en 2ème période, a donné la leçon à Aix, il ne faisait pas bon être une grosse cylindrée du championnat. St Raphaël, Nantes et Chambéry se sont pris avec des fortunes diverses, les pieds dans le tapis.

St Raph' en pétard contre les arbitres, Cesson décolle enfin !

La performance la plus retentissante est à mettre au crédit de Cesson. Acculés dans les profondeurs du classement, les Bretons se demandaient quand ils allaient pouvoir décoller. Leur entame de championnat n'était pas catastrophique vu les adversaires rencontrés (Paris, Dunkerque, Montpellier), c'est au plan comptable que la situation devenait critique. Deux solutions se présentaient alors. Considérer que St Raphaël fait partie des intouchables et attendre des jours meilleurs face à des formations moins bien armées ou alors jouer le tout pour le tout et rentrer dans la couenne des Varois. C'est la 2ème option qui a été choisie et cela a plutôt bien fonctionné. Tout a en fait basculé dans les vingt dernières minutes, lorsque St Raphaël semblait avoir le match en mains (16-18) et qu'en 8 minutes, les locaux sont largement passés devant (22-18). « Si j’ai bonne mémoire, coupe le coach des vice-champions de France Joël Da Silva, on a pris des exclusions à ce moment-là non ? Trois, je crois. J’ai d’ailleurs demandé aux arbitres qu’ils m’expliquent les sanctions infligées notamment en 2ème mi-temps. Cela n’enlève rien à la victoire de Cesson mais je suis déçu pour mes joueurs, je les ai trouvés très en colère, je peux les comprendre car il y a des choses qui m’échappent. Je n’ai pas l’impression qu’on ait mérité autant de sanctions. J’ai même trouvé que cela faisait attitude de supériorité de la part des arbitres. » Messieurs Buy et Duclos apprécieront. Toujours est-il que dans ces dix dernières minutes, Cesson a maintenu l'écart pour s'imposer (25-22) et a fait preuve d'une grande cohésion notamment en défense avec Kévin Bonnefoi (notre photo de tête) sur le qui-vive et qui a encore montré (s'il fallait encore le faire) l'étendue de son talent (13 arrêts). « On s'attendait à un gros combat en défense, la satisfaction est aussi là, on ne prend que 22 buts. En attaque, on a monté les ballons et ça l'a fait ! Je pense qu'on a fait le job et c'est vraiment costaud, surtout face à une telle équipe. Il fallait une réaction, on y a mis la manière et en plus dans notre salle, devant nos supporters. On a montré ce qu'on valait vraiment. Maintenant, il faut faire le même "taff", notamment la semaine prochaine contre Créteil. Il faut qu'à domicile, on marque notre terrain, qu'on se rende... imbattables. » Au fil du temps, Kévin Bonnefoi prend de l'assurance et gravit des échelons qui un jour, pourrait le conduire dans un cercle très fermé où seuls les meilleurs ont accès. Pour l'instant, le portier breton ne veut pas brûler les étapes. Une de ses satisfactions ce mercredi, c'est aussi d'avoir brillé face à son ancien club, celui de sa région, celui où il a été formé.  « J'ai envie de dire que cela fait plaisir. Maintenant, si on gagne contre Créteil, Ivry ou n'importe quelle équipe, je serai tout aussi content mais c'est vrai que leur prouver (à St Raphaël) qu'ils ont fait une erreur en me laissant partir, ça fait encore plus plaisir. » Mine de rien les Varois, vice-champions de France perdent leur 3ème point en seulement 4 rencontres. 

LSL: Des dégâts chez les gros... la palme revient à Cesson résumé de la 4e journée par Yves Michel sur Handzone

Pour lire la suite de l'article de Yves sur Handzone et entre autre le CRETEIL - CHAMBERY , cliquez sur le lien ci-dessous

Commenter cet article