Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

JO F : tranquilles comme les Bleues par Pierre Menjot sur Handzone

Les petits gabarits argentins n'ont pas inquiété un instant le bloc français. Sérieuses en défense et appliquées en contre comme en attaque placée, Laurisa Landre et les siennes ont déroulé face à l'Argentine (27-11). Les quarts de finale se rapprochent.

C'est sans aucun souci que l'équipe de France a remporté son deuxième match des Jeux Olympiques. Face à l'Argentine, que l'on sait inférieure mais qui peut être pénible, comme en décembre dernier au Mondial (victoire 20-12 « seulement »), Siraba Dembélé et sa troupe ont survolé la rencontre. Il ne leur aura fallu en effet que 7 minutes pour creuser un premier écart (4-1) avant de passer la seconde. Laurisa Landre, impeccable en pivot, marquait les cinq premiers buts français, puis les montées de balle se succédaient pour que les Bleues – qui jouaient en blanc – s'envolent (7-2 puis 11-3, 24e) grâce aux efforts de Bulleux sur l'aile droite. Le score acquis, les cadres (Lacrabère, Pineau, Dembélé, toutes titulaires mais préservées passées le quart d'heure de jeu) pouvaient laisser leur place à la jeune garde, qui n'a pas manqué l'occasion de gambader un peu.

JO F : tranquilles comme les Bleues par Pierre Menjot sur Handzone

Sur l'aile gauche, Houette enchaînait les décalages, Ayglon se faufilait dans l'intervalle et Edwige se montrait disponible. Puisque Glauser, solide pendant une heure, faisait le boulot derrière, la cause était acquise à la pause (15-4). Tout juste pouvait-on regretter (mais on chipotte) les trois immanquables manqués et une base arrière qui n'a pas saisi l'occasion de reprendre confiance (13 buts sur 15 marqués par des avants au repos).

La suite ne changeait pas grand chose au schmilblick. Toujours sérieuses, les Bleues se régalaient (20-5, 38e), à l'image d'une Manon Houette bondissante et meilleure marqueuse du match avec 8 buts. Profitant d'un petit relâchement défensif, les Argentines passaient la dizaine de buts, mais pas de quoi enlever à Olivier Krumbholz son sourire. Le sélectionneur a encore pu préserver Blandine Dancette (genou), Chloé Bulleux ayant disputé l'intégralité du match. Ce manque de gauchères pourrait poser problème à terme si la future Chambraisienne ne se remet pas. Tout comme le manque de réussite de Grace Zaadi, toujours pas entrée dans sa compétition alors que se profilent des rencontres plus difficiles, à commencer par la Corée du Sud, face à laquelle les Françaises tenteront d'assurer leur place en quarts de finale. Un nul suffira pour ça.

Pour lire la suite de l'article de Pierre sur Handzone, cliquez sur le lien ci-dessous

JO F : tranquilles comme les Bleues par Pierre Menjot sur Handzone
JO F : tranquilles comme les Bleues par Pierre Menjot sur Handzone

Commenter cet article

Jean-Luc-Louison 16/08/2016 15:35

Bonjour,
C’était un match très facile que la France devait gagner. Les filles ont su très bien gérer la rencontre. Bravo à eux !