Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

JO F : le plein d’espoir avant le quart, par Pierre Menjot sur Handzone

C’est une équipe de France séduisante et auteure d’un bon match des deux côtés du terrain qui a dominé la Suède, dimanche, pour son dernier match de poule (27-25). Deuxième derrière la Russie, elle devrait évite la Norvège et peut croire au dernier carré.

Les Bleues ont fait le plein de confiance avant leur quart de finale. Ce dimanche, face à une équipe de Suède déjà qualifiée et toujours plaisante à voir jouer, la France s’est imposée (27-25) à l’issue d’un match complet, mené de bout en bout à l’exception d’un petit passage en tête des Suédoises (9-10, 18e). La défense a, comme toujours depuis le début, été impeccable face à une base arrière pourtant capable des plus belles arabesques, et Laura Glauser, utilisée pendant une heure dans la cage, a fait une entrée pétillante, avec des arrêts tout au long du match pour une prestation convaincante (14 arrêts à 36%). Mais c’est aussi l’attaque tricolore qui a rassuré ce dimanche, avec du mouvement, des arrières intéressantes au relais d’une Lacrabère décidément sur une autre planète depuis le début de la compétition (encore 8 buts ce dimanche), et une efficacité au tir un peu meilleure que sur le début de compétition.

JO F : le plein d’espoir avant le quart, par Pierre Menjot sur Handzone

Tous ces ingrédients, ajoutés à un peu plus de sérieux – ou d’envie, c’est selon –, ont permis à Siraba Dembélé et sa bande de prendre la mesure des Scandinaves. Cinq premiers buts de Lacrabère lançaient parfaitement les Françaises (5-2, 6e) avant que ces dernières coincent un peu. Pineau loupait un pénalty, les attaques manquaient d’idées et de l’autre côté, Roberts se faufilait dans le moindre intervalle (9-10). Un mauvais passage vite balayé par Zaadi, titulaire et auteure de son premier but de la compétition, puis Houette, entrée avec envie sur l’aile gauche. L’ancienne Fleuryssoise donnait un coup de collier qui permettait aux Bleus de basculer en tête (15-13), puis de creuser un avantage de cinq buts quand Nze Minko s’y mettait elle aussi (20-15, 39e). La future joueuse de Siofok se montrait à son avantage en seconde période, ce qui est encourageant pour la suite, et les Bleues maintenaient tranquillement leur avantage (24-19 puis 26-20, 52e). La dernière accélération suédoise pour ramener le score à -3 n’y change rien, cela faisait longtemps que le sourire avait garni le visage des Françaises, qui terminent ainsi une belle phase de poules.

Pour lire la suite de l'article de Pierre sur Handzone, cliquez sur le lien ci-dessous

JO F : le plein d’espoir avant le quart, par Pierre Menjot sur Handzone
JO F : le plein d’espoir avant le quart, par Pierre Menjot sur Handzone

Commenter cet article