Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

Euro M18 : Au bout de l’EXPLOIT ! par François Dasriaux sur Handzone

1 heure 30 avant les Bleus en finale olympique, les Bleuets ont terrassé la Croatie 40 à 37 sur ses terres et c’est un exploit majuscule. Après avoir failli lâcher au retour des vestiaires, la bande d'Eric Quintin a relevé la tête et su gérer parfaitement une fin de match irrespirable. Après la génération des 96, voilà maintenant celle des 98 qui s’installe en haut de la hiérarchie du Handball, de quoi vous donner des ailes pour de longues années.

Pourtant dans une salle entièrement acquise à la cause de leurs adversaires, il fallait un sacré tempérament pour penser bouleverser les pronostics qui étaient tous en faveur de la Croatie. Mais ils l’ont fait et façon magistrale, appuyant vraiment dans les dix dernières minutes pour faire rendre raison à cette équipe croate bourrée de talents. Et on s’en rendait compte d’entrée de match avec un rythme complètement fou mais avec des Tricolores qui ne rendaient aucun pouce de terrain au score. En 10 minutes, il y avait déjà 15 buts d’inscrits, on était sur une base de 90 buts en 60 minutes. Bien logiquement, les choses ne pouvaient rester à ce rythme et après le changement de Panjan remplacé par Radocaj dans les buts Croates et un Valentin Kieffer et une défense bleue qui commençait à lire les intentions de jeu des Croates, le tableau d’affichage arrêtait de s’affoler. Les ailiers bleus s’en donnaient à cœur joie sur la défense haute adverse et seul le gabarit de Jaganjac arrivait encore à débloquer les choses pour la Croatie, mais de façon sacrément efficace. Résultat le 18-19 à la pause était d’une logique absolue et le match était loin d’avoir choisi son maître.

Euro M18 : Au bout de l’EXPLOIT ! par François Dasriaux sur Handzone

On va croire que celui allait être la Croatie au retour des vestiaires… En 9 minutes, les Bleuets encaissaient un 9-2 issu de fautes techniques en attaque et de shoots loupés face au gardien Croate. Résultat, en face cela montait les ballons à mille à l’heure et Eric Quintin était obligé de poser un temps mort salvateur. Salvateur pour les têtes, car il calmait les esprits et surtout permettait de poser un peu plus le jeu et d’être plus lucide en attaque. Alors encore une fois, les Français vont grignoter leur retard. Le duo Bos - Villeminot en faisait voir de toutes les couleurs à la défense adverse et les ailiers continuaient à être dans le bon tempo. On sentait que la dynamique s’était inversée, encore fallait-il que cela se concrétise au tableau d’affichage. Cela va se faire sur une supériorité numérique, Villeminot puis Bos se chargeaient de mettre les Bleuets devant au score. Et à cet instant, le match avait vraiment choisi son maître. Etonnants de calme malgré les coups de chauds croates, prenant tout ce qu’il y avait à prendre comme Elohim Prandi qui lâchait le bras presque facilement, les jeunes Français n’allaient plus rien lâcher même dans une ambiance devenue presque hostile. Le dernier temps-mort servira à gérer les derniers instant mais le +4 de la 52° par Richer en contre-attaque avait déjà fait le boulot. La Croatie n’y croyait plus et les Bleuets pouvaient exulter, ils étaient champions d’Europe ! Après le FOJE, place aux compétitions pures et dures, mais cela ne change pas grand-chose à la finalité, en jeune quand il faut chercher un vainqueur dans cette catégorie d’âge, il faut le chercher avec un maillot bleu sur les épaules.

Pour lire la suite de l'article de François sur Handzone, cliquez sur le lien ci-dessous

Euro M18 : Au bout de l’EXPLOIT ! par François Dasriaux sur Handzone
Euro M18 : Au bout de l’EXPLOIT ! par François Dasriaux sur Handzone

Merci beaucoup les jeunes

Euro M18 : Au bout de l’EXPLOIT ! par François Dasriaux sur Handzone

Commenter cet article