Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

N1 Edgar Dentz arrive au centre de formation du CHAMBERY SAVOIE MONT-BLANC handball

Le jeune pivot alsacien va quitter sa région et découvrir le centre de formation de Chambéry pour les 3 prochaines saisons. Dans la famille Dentz avec un papa arbitre international, un frère handballeur et une maman supportrice, on parle sport et on s’y connaît.

On baigne dans le sport et surtout dans le handball chez les Dentz, Edgar le plus jeune de la famille a débuté le hand très tôt dès son plus jeune âge du coté de l’ASCA Wittelsheim. Surclassé dans les classes jeunes, ce fut une ascension croissante après avoir tout de même essayé le football. Effectuant toutes ses premières classes du coté de Wittelsheim, ce fut ensuite l’équipe du Mulhouse HSA en -18 ans puis direction Cernay/Wattwiller pour une première saison en senior. L’ASCA reste cependant le club de coeur d’Edgar Dentz.

“ Mes racines sont à l’ASCA Wittelsheim, mon club de coeur, la ou j’ai commencé le hand.”

Par rapport à ces jeunes années, un regret ?

“Oui, celui de ne pas avoir intégré le pole de Strasbourg. En moins de 14 ans je n’ai pas eu l’opportunité d’intégrer ce pole, mentalement ce fut très dur alors qu’en sélection et en comité j’étais le 1er sur mon poste.”

Pourquoi avoir choisi de quitter Mulhouse et rejoindre Cernay ?

“ En fait, le MHSA me proposait après les moins de 18 ans d’évoluer en équipe séniors en championnat d’Alsace. Sans vouloir dénigrer quoi que ce soit, cette perspective n’était pas dans mes attentes et le club du CWH voulait mon frère pour évoluer en N1. C’est lui d’ailleurs qui a demandé aux dirigeants du club qui était à l’époque sur la piste d’un autre pivot que j’intègre également l’équipe première de Cernay. Je ne regrette pas cette opportunité car ce fut pour moi une joie de pouvoir évoluer au 3ème niveau national français, même si ce fut une saison délicate sur le plan sportif.”

Justement peux-tu nous donner ton ressenti sur cette saison et comment l’as-tu vécu d’un point de vue personnel ?

“ L’acclimatation s’est bien faite dans un environnement sain, malgé une reprise du handball assez tardive. Nous avons attaqué la piste pour le travail physique qui était d’ailleurs très bien organisé, mais on a manqué de ballon et le fait de ne pas avoir eu de stage de cohésion, n’a pas rendu les choses simples pour préparer dans les conditions les plus optimales ce championnat.”

 

Pour lire la suite de l'article de Sébastien Ribstein sur Hand'Day, cliquez sur le lien ci-dessous

N1 Edgar Dentz arrive au centre de formation du CHAMBERY SAVOIE MONT-BLANC handball

Commenter cet article