Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

N1 présentation de la 17e journée par Davy Bodiguel
N1M : Raphaël Tourraton, chef de file d'un Cavigal rayonnant
1 Avril 2016 | National > Nationale 1M

Présentation de la 17° Journée de Nationale 1 Masculine.
Reprise en N1M après une semaine d'absence... et le moins que l'on puisse dire, c'est que le mois d'avril est chargé pour les protagonistes de l'élite amateur. Quatre duels au menu, à commencer par cette 17ème journée : en poule 2, on surveillera la réaction du leader Caen après son premier revers de la saison. En poule 3, le second Strasbourg se sait attendu à Semur. Enfin, Grenoble est en danger en visite à Montélimar... le leader Nice et son capitaine Raphaël Tourraton (ici en photo) ont un coup à jouer.

Leader du championnat de N1M, le Cavigal Nice respecte pour l’heure son tableau de match : invaincue depuis le 17 octobre dernier, la formation Azuréenne a récemment mis son rival Grenoble derrière lui et vise plus que jamais la première place de la poule 1… Objectif affiché, l’accession en Pro D2 est à l’horizon mais il reste six rencontres à négocier au mieux. Pas d’excès de confiance dans les rangs Maralpins. Et quand le pronostic d’Handzone désigne Villeurbanne comme vainqueur du dernier match, le Cavigal Nice répond sur le terrain en assommant d’entrée son adversaire. Si le début de saison Niçois semblait hésitant, les hommes d’Edu Fernandez Roura ont su enclencher la vitesse supérieure depuis fin novembre. Le mérite revient sans nul doute au cadre de travail professionnel fixé cette saison par l’ancien international Espagnol et à l’application faite sur le terrain par ses joueurs notamment sur le plan défensif, là où l'équipe pêchait cruellement. Comme un changement d’époque, Nice a pris l’accent Ibérique l'été dernier et a mis son statut amateur au placard… du moins dans les têtes. Il n’est plus l’éternel second… mais le patron du championnat apte à tenir son rang. Résultat, treize victoires en seize rencontres… et un statut de favori pleinement assumé. Dans les rangs du « Cavi », on ne peut évidemment pas passer à côté de l’incontournable capitaine Raphaël Tourraton : à 29 ans, le Drômois d’origine fait le bonheur du club Azuréen depuis trois saisons maintenant. A son actif… six saisons complètes passées en D1 avec Istres, l’expérience du pivot Niçois n’est évidemment plus à démontrer. Si les défenses adverses s’affolent en secteur central… c'est la faute de ce joueur capable d’inscrire près de sept buts de moyenne par match. Fer de lance de l’attaque Azuréenne et symbole de la réussite actuelle du « Cavi », Raphaël Tourraton revient avec nous sur le parcours du Cavigal cette saison.

Pour lire la suite de l'article de Davy Cliquez sur le lien ci-dessous

 

Commenter cet article