Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

Opposés à l’Algérie dans le premier match du Mondial 2015 – de 20 ans au Brésil, les Bleus se sont imposés au forceps et dans un scénario assez rocambolesque, les Algériens perdant le profit d’une très jolie victoire dans les 30 dernières secondes en récoltant deux cartons rouges et deux jets de 7 mètres coup sur coup.

Pourtant au fin fond du sud brésilien, à plus de 200 kilomètres dans les terres après Belo Horizonte, A Uberaba, les Bleus avaient parfaitement entamé le match, profitant des exploits à répétition du Sélestadien Julien Meyer dans leurs buts et arrivant à passer outre une défense extrêmement haute pour mener rapidement 4-1 dans la foulée d’un Alexandre Tritta très percutant. Bon après, les choses ont bien vite changer… Pendant plus de 10 minutes, l’agressivité défensive algérienne va en faire voir de toutes les couleurs aux Bleus et derrière, Ismail Boumehdi était très en verve dans les buts. Heureusement, pendant ce temps, Julien Meyer continuait sur sa lancée au point que de parades en balles perdues ou échecs au shoot, les deux équipes restaient aphones pendant presque 6 minutes. Le temps morts de Johann Delattre de la 12° minute va être à effet lent, mais va finir par payer. Peu à peu les Tricolores vont reprendre leurs esprits en attaque avec un Sébastien Joumel en pleine lumière et surtout un peu plus de liant dans le jeu offensif ce qui mettait la défense algérienne sur le reculoir pour la première fois. Résultat, la France va reprendre la main sur le jeu et virer à la pause avec deux unités d’avance, pas suffisant pour être serein, mais assez dans la façon pour entrevoir la seconde période sous de meilleurs auspices.

 

CM juniors, les miracles existent, par François Dasriaux

Pour lire la suite de l'article de François Dasriaux, cliquez sur le lien ci-dessous

Commenter cet article