Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

N1 portrait Fabien Chazallet /aillier droit

 

Bonjour Fabien, tu es un des nouveaux arrivés l'été dernier au centre de formation du CSH, parle-nous de ton parcours sportifs, à quel âge tu as commencé, ton ou tes différents clubs, si tu as eu des titres avec ton ou anciens club.

Jusqu’à mon arrivée cette année au centre de formation de Chambéry je n’ai connu qu’un seul club, le Villeurbanne Handball Association ou j’ai commencé à l’âge de 7 ans en accompagnant au départ mon frère plus âgé que moi.

J’y ai connu toutes les catégories de mini hand jusqu’à l’équipe réserve de ce club  qui évolue en Nationale 3 tout en faisant quelques piges avec l’équipe première évoluant en nationale 1.

Si en club je n’ai pas connu de titre particulier (quelques titres de champion du lyonnais en petites catégories) j’ai par contre eu la chance de connaître de bons et grands moments avec le pôle espoir de Lyon (Champion de France UNSS, Champion du Monde ISF et Champion de France Interpole le tout sur la même année). J’ai également participé l’année dernière à la conservation du titre de Champion de France UNSS qualificatif au Championnat du monde ISF, championnats auxquels les « 96 » n’ont pu participer pour défendre le titre acquis deux ans auparavant en Croatie du fait du baccalauréat programmé à la même période.

Durant ma période de pôle j’ai également eu la chance de connaître les joies de la sélection en équipe nationale puisque j’ai eu l’occasion d’intégrer cette équipe tant en « cadets » qu’en « jeunes ».

Tu es satisfait de te retrouver à Chambéry ? tu t'es bien intégré ?

Mon arrivée au centre de formation de Chambéry est un choix totalement assumé (j’avais le choix avec un autre centre de formation) et aujourd’hui je suis sûr de ne rien avoir à regretter. Chambéry est un des clubs qui a construit l’histoire de la première division française et qui a une bonne culture européenne. De plus le choix est fait par le club de faire confiance aux jeunes joueurs qui sortent du centre, donc on ne peut qu’être satisfait d’intégrer un club ayant ce type de volonté.

En ce qui concerne mon intégration, celle-ci a été facilitée car cette année nous sommes trois (avec David et Etienne) en provenance du pôle de Lyon. De plus nous sommes arrivés en pays de connaissance car nous avons rejoints quatre joueurs du pôle de Lyon ayant intégrés les années précédentes et avec lesquels nous avons acquis quelques-uns des titres évoqués.

 Tu as été blessé, rappelle nous sa date et celle où tu as repris, comment as-tu vécu ce moment difficile, tu te sens remis ?

Effectivement je me suis blessé lors du premier match de championnat contre Cernay, qui a entraîné une intervention le 1 octobre après que le chirurgien a diagnostiqué une rupture du ligament interne de la cheville gauche.

Cette blessure m'a tenu éloigné des terrains pendant 3 mois et ce n’est que depuis le 5 janvier que j’ai repris le chemin de Jean Jaurès pour à nouveau pouvoir m’entrainer avec le ballon. Entre les deux dates j’ai suivi le même parcours que tout le monde (rééducation chez MAHOT et phase de musculation). Ce n’est pas la partie la plus agréable mais il faut faire avec.

La blessure n'est jamais un moment facile à vivre pour un sportif surtout lorsqu’on intègre un nouvel univers et à titre personnel je l’ai très mal vécu (arrivée trop tôt dans la saison),  Elle m’a empêché de suivre l’évolution normale du groupe,  de pratiquer ce qui est ma passion  mais également de suivre normalement mon cursus universitaire (1ère année de STAPS) ce qui m’oblige donc à repasser bon nombre d’épreuves en rattrapage. 

Après cela fait aussi partie de la vie du sportif et je dois dire que j’ai eu la chance d'être bien entouré durant ma période de convalescence que ce soit par ma famille, les joueurs ou bien encore le staff. Tout le monde a été présent au bon moment  pendant ce moment difficile à passer. 

Après quelques jours d’appréhension au moment de la reprise le 5 janvier je me sens aujourd’hui très bien, malgré encore un peu de manque de rythme pour tenir la longueur d’un match, mais avec l’intensité des entrainements cela va être très rapidement un mauvais souvenir.

Si tu avais un souhait à formuler à Chambéry, explique le nous.

Quand on fait le choix d’intégrer un centre de formation et notamment celui du CSH, à titre personnel, le souhait normal que l’on doit avoir c’est de parfaitement réussir cette période pour pouvoir espérer intégrer l’équipe professionnelle de ce club tout en ayant pu également réussir au plan universitaire car il existe un « après handball » et autant essayer de le préparer le plus tôt possible.

Mon souhait pour le club: Après une période moins dans le top 5 du championnat,  que le CSH puisse retrouver et stabiliser à nouveau sa place dans ce top 5 en s’appuyant sur les jeunes issus du centre de formation et que ceux-ci soient encadres et accompagnés par de grands joueurs d’expérience. 

Merci Fabien, bonne continuation et bonne chance à toi.

 

 

en photo avec le pôle de Lyon

en photo avec le pôle de Lyon

N1 portrait Fabien Chazallet /aillier droit

Commenter cet article