Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catégories

Publié par fean73

CSH amateur 2014 - 2015, le mot du président

Le Chambéry Savoie Handball Association compte aujourd’hui 360 licenciés. Nous accueillons les enfants à partir de 6 ans en section mini hand, là où ils découvrent les valeurs du handball et celles de la vie, là où se forge pour toujours l’amour du maillot jaune et noir.

Nous leurs permettons de s’épanouir en grandissant dans 17 collectifs jeunes, toujours au meilleur niveau, puis en fonction de leur potentiel, d’intégrer l’une de nos équipes séniors : National 1, pré nationale ou régionale honneur et qui sait peut-être un jour, la division 1…

Le Chambéry Savoie Handball est un club en perpétuelle évolution qui cherche à former tous ses joueurs pour leur permettre d‘atteindre leur meilleur niveau de jeu  possible.

Le club a mis en place depuis 2 ans un projet sportif, il est au cœur du fonctionnement du club, car c’est le sportif qui donne vie, et qui insuffle l’énergie pour le développement du club.

Le projet sportif vise à continuer la structuration du club sans pour autant remettre en question les valeurs qu’il défend depuis sa création.

Dans le cadre de la mise en place du projet sportif il y aura des aléas positifs qui pourront l’accélérer, et pour en obtenir plus, il sera nécessaire d’avoir :

  • des entraineurs de bons niveaux techniques et pédagogiques
  • des dirigeants soudés et complémentaires
  • une organisation efficace, pragmatique et évolutive
  • moyens mis en place pour la formation et l’accompagnement des entraîneurs, des parents dirigeants et des jeunes licenciés
  • des formes de pratiques diversifiées, allant du loisir à la compétition
  • une école d’arbitrage performante

Pour fonctionner et se développer, ce projet nécessite d’être coordonné et piloté pour en tirer un bénéfice pour le club.

Ce projet ambitieux rassemblera  de nombreux passionnés, voulant tous agir pour le plus grand   bonheur de nos jeunes licenciés.

Pierre Giancola

Commenter cet article